Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira

Bienvenue sur le blog de giscard sewaî

13
sept 2011
l’armes du chrétien
Posté dans Non classé par giscard sewaî à 9:02 | Pas de réponses »

Ephésiens 6:10-20

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.
Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.
Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.
Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.
Priez pour moi, afin qu’il me soit donné, quand j’ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l’Evangile, pour lequel je suis ambassadeur dans les chaînes, et que j’en parle avec assurance comme je dois en parler.

A la lecture de ce passage nous comprenons que nous ne combattons pas selon la chair, avec des armes charnelles, ni contre la chair et le sang, c’est à dire des êtres humains, derrière lesquels se cacheraient des puissances des ténèbres, mais selon l’esprit et avec des armes spirituelles.

C’est un combat spirituel qui nécessite des armes spirituelles, pour combattre des êtres spirituels, des esprits, dont le diable est le prince, le chef. (à lire l’étude « Le diable selon les Ecritures »)

Nous avons donc à lutter contre le diable, notre adversaire, ses ruses et son armée structurée en plusieurs niveaux

- les dominations,(Gr. kuriotês Dans le N.T., le mot au pluriel désigne les puissances célestes qui ont été vaincues par Jésus-Christ sur la croix Col 2.15 et qui seront détruites lors de la remise du royaume à son Père. 1Co 15.24)

- les autorités, (En gr., le mot exousia signifie avoir le pouvoir légitime, réel et libre d’agir, de posséder, de contrôler, d’user ou de disposer de quelque chose ou de quelqu’un. Le mot dunamis s’applique à la force physique.)

Ces autorités son des êtres à qui un pouvoir a été donné…Il y a dans les lieux célestes deux sortes  » d’autorités  » :

- celles qui dépendent directement de Dieu, soumises au Seigneur Jésus-Christ.

- celles qui dépendent de Satan : le prince de la puissance de l’air, le prince des démons…

Au début, toutes les autorités ont été créées par le Seigneur Jésus-Christ. Col.1.16

Celles qui dépendent de Satan ont, malgré leur chute, conservé un certain pouvoir qu’elles exercent dans le monde perdu.

En ce qui nous concerne, Jésus les a vaincues et dépouillées à la croix, ainsi que les dominations. Col.2.15. Elles lui sont soumises. 1 Pierre 3.22

- les princes de ce monde de ténèbres. Dans la Bible, les différents termes hébreux. et grecs, rendus par le mot prince contiennent tous l’idée de commandement et d’autorité.

Le prince est un souverain ou un chef : Abraham (Gen.23.6), Salomon (1 Rois 11.34) – des gouverneurs, ministres et administrateurs (Da 6. 2-3; Es 1.14) – (Dans Daniel, il est question d’un chef du royaume de Perse qui résiste à l’ange.10.13).

Dans le Nouveau Testament, le diable est appelé le prince de ce monde ou le prince de la puissance de l’air. (Jean 12.21; 14.30,;16.11; Ephésiens 2.2)

Jésus est le Prince de la Vie, Prince de paix, il a été établi par le Père Prince et Sauveur, il est le Prince de notre salut, le Prince des rois de la terre.(Actes 3.15; 5.31; Hébreux 2.10 – Apocalypse 1.5)

- les esprits méchants dans les lieux célestes…Il s’agit des mauvais esprits, des esprits méchants et impurs qui errent çà et là, qui cherchent des demeurent (Matt.12:43-45), qui tourmentent les hommes(Luc 6.18. Marc 5.2), les démons que Jésus chassait par sa parole et sur lesquels ils nous donne autorité. Matthieu 10.1 – Luc 10.19 – Marc 16.17 (étude : chasser les démons)

Voilà nos ennemis réels, des ennemis spirituels contre lesquels nous avons à lutter, résister, tenir ferme, surmonter et vaincre.

La force de Dieu

Pour mener ce combat, nous avons besoin de la force de Dieu. C’est indispensable. L’apôtre Paul écrit qu’il combattait avec la force de Dieu, qui agissait puissamment en lui. Col.1.29.

C’est impératif, avant de revêtir les armes, il nous faut être fortifiés :

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Éphésiens 6:10

Il s’agit d’une force spirituelle et divine, celle de l’Esprit Saint : être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur. Eph.3.16

Cette force de Dieu qu’il faut rechercher en premier, avant de se lancer dans le combat, se reçoit dans la communion avec le Seigneur, par la prière, la lecture et la méditation de sa Parole.

De même que nous fortifions nos corps par la nourriture, l’exercice physique et une bonne hygiène de vie, nous devons ainsi fortifier notre esprit

. en le nourrissant de la nourriture spirituelle : la Parole de Dieu,

. en nous exerçant à la piété, en demeurant attachés au Seigneur (Jean 15)

. et en recherchant la sanctification (l’hygiène spirituelle)

N’oublions pas que cette force divine nous est communiquée par le Saint-Esprit que Dieu envoie dans le cœur de ses enfants. Galates 4.6

Il est don nécessaire de vivre selon l’Esprit, de se laisser conduire par l’Esprit.

Il y a dans la Parole de Dieu de nombreuses exhortations à se fortifier. En voici quelques unes dans les épîtres :

1 Corinthiens 16:13 Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous.

Colossiens 1: 9/11… fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse,

2 Timothée 2:1 Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ.

1 Pierre 5:10 Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

Ce n’est que si nous sommes fortifiés par la force de Dieu que nous pourrons revêtir et manier avec efficacité les armes de Dieu.

Éphésiens 6:13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.

Car les armes de Dieu sont puissantes pour renverser des forteresses. 2 Cor. 10.3.14

Ce sont « les armes de Dieu »,elles sont puissantes et efficaces. C’est pourquoi prenons les toutes.

L’apôtre Paul utilise ici, l’image du soldat romain équipé pour le combat, dont il avait la réalité devant les yeux chaque jour.

C’est cette armure qu’il nous dépeint, dans une application spirituelle.

La ceinture. Ceindre nos reins avec la vérité. Il est important de se tenir dans la vérité. Marcher dans la vérité. Faire toute chose avec vérité. 3 Jean 3.4 – 1 Jean 1.6/7

Lire le Psaume 15 et Luc 12:35 : Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées –

1 Pierre 1:13 C’est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus-Christ apparaîtra.

1 Rois 18:46 Et la main de l’Éternel fut sur Élie, qui se ceignit les reins et courut devant Achab jusqu’à l’entrée de Jizreel..

La ceinture apparaît comme un moyen d’empêcher les longs vêtements de l’époque de flotter, entravant la marche, comme une espèce de maîtrise des choses, ceindre nos pensées les maîtriser et aussi comme un moyen de maintenir les reins serrés, affermis pour un effort. La ceinture du soldat romain servaient également à accrocher plusieurs objets, dont l’épée ou d’autres armes.

La cuirasse, qui protège le corps. Revêtir la cuirasse de la justice; Une cuirasse sans défaut. 1 Rois 22.34.

Notre propre justice est un vêtement souillé, il nous faut donc revêtir la justice de Dieu, qui nous est donnée en Jésus-Christ. Il est notre justice…

Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. Romains 13:14

Justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Romains 3:22

En croyant au Seigneur Jésus nous revêtons des vêtements blancs (nous sommes justifiés par la foi en Jésus) et en demeurant en LUI, nous nous efforçons de les garder blancs (nous veillons à nous tenir dans la sanctification)

Les chaussures. Mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l’Évangile de paix.

Psaumes 18:33 Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me place sur mes lieux élevés.

L’Évangile donne du zèle, rend notre marche légère, rapide et assurée, comme dit l’Ecriture :

Ils courent et en se lassent pas., ils marchent et ne se fatiguent pas. Es.40.31

L’Évangile, la Bonne Nouvelle de l’amour et de la grâce de Dieu, produit dans nos cœurs le zèle, l’empressement à servir le Seigneur, parce que nous l’aimons, lui qui nous a aimés le premier.

Le bouclier. Il assure notre protection contre les flèches ennemies. C’est le bouclier de la foi, avec lequel nous pouvons éteindre tous les traits enflammés du malin : ses insinuations et ses paroles empoisonnées qui produisent le doute, le découragement, les blessures de l’âme…

Psaumes 7:10 Mon bouclier est en Dieu, qui sauve ceux dont le cœur est droit

Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui. Psaumes 18:30.

Le casque, qui protège la tête des coups.

Prendre aussi le casque du salut, c’est affermir nos pensées dans l’assurance du salut, don gratuit de Dieu.

« C’est par grâce que nous sommes sauvés…c’est le don de Dieu ». Éphésiens 2.8/9

Psaumes 140:7 Éternel, Seigneur, force de mon salut! Tu couvres ma tête au jour du combat.

Nous avons pour casque l’espérance du salut. 1 Thess.5.8 .

L’assurance de notre salut repose sur l’efficacité du sang de l’ Agneau de Dieu. Nous sommes couverts par le sang de Jésus, comme un caque protecteur contre les accusations et les coups de notre adversaire.

L’épée. Le glaive romain court et tranchant des deux côtés, était utilisé dans les corps à corps pour transpercer l’adversaire.

Prendre l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu, c’est confesser, proclamer avec foi les promesses et les affirmations des Écritures, lors de nos confrontations avec l’ennemi, comme Jésus l’a fait dans toutes les occasions où il se trouvait confronté a Satan lui-même et avec les ruses et les accusations de ses ennemis.

Esaïe 49:2 Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant.

Hébreux 4:12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants,

Apocalypse 12:11 Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort.

Jésus lors de son combat avec le diable a utilisé la Parole de Dieu comme une épée efficace : ‘Il est écrit…’

La prière. Il y a deux façons de prier : par l’esprit, c’est à dire en langues et par l’intelligence c’est à dire avec des mots que nous comprenons. 1 Corinthiens 14.15

Prier par l’Esprit  » Celui qui parle en langue s’édifie lui-même…Il parle à Dieu de manière mystérieuse. « .

Les prières inspirées par le Saint-Esprit encouragent et fortifient. Les soldats allant au combat s’encouragent mutuellement de la voix, par des paroles et des exclamations de victoire.

Faire en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

Je prierai aussi avec l’intelligence c’est à dire que je ferai connaître à Dieu par des mots que je comprends, mes besoins et ceux des autres, avec des supplications et des actions de grâces.

La prière est une arme puissante et spirituelle que Dieu nous donne, car elle fait intervenir le Seigneur dans nos combats. La prière élève le Nom du Seigneur comme une bannière victorieuse devant l’ennemi. Exode 17.9/15

Voilà les choses nécessaires pour résister, tenir ferme et tout surmonter dans ce combat particulier qui nous concerne tous :

La force de Dieu, que donnent la Parole de Dieu et le Saint-Esprit

Les armes de Dieu, des choses simples à la disposition de chaque enfant de Dieu.

Alors,

Fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Entre Dieu et moi paroles d... |
Eglise de Maison |
Homélies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CHORALE "VOIX DES ANGES" D'...
| Le son de la trompette
| Ecole biblique de Désaignes